Sepsis

De Médecine
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Définition

Dysfonction organique avec menace vitale causée par une réponse déregulée de l'hôte face à une infection

  • Concepts abandonnés: SIRS (remplacé par qSOFA), sepsis sévère, septicémie

qSOFA

  • Altération du status mental: GCS < 15
  • Hypotension avec pression artérielle systolique < 100 mmHg
  • Tachypnée > 22

Si qSOFA ≥ 2, suspecter un choc septique et entreprendre les mesures nécessaires

SOFA

Calcul: https://www.mdcalc.com/sequential-organ-failure-assessment-sofa-score

Sepsis

Choc septique

Critères

  • Nécessité d'un vasopresseur pour maintenir une TAM de 65 mmHg
  • Lactatémie > 2 mmol/l
  • Absence d'hypovolémie (exclusion d'un choc hémorragique)

Prise en charge

  • Bolus initial de cristalloïde de 30 ml/kg (Ringer-lactate plutôt que NaCl 0,9% car risque de péjoration d'une acidose métabolique hyperchlorémique)[1]
  • Antibiothérapie précoce (dans la première heure suivant la suspicion de sepsis)
    • Combinaison empirique dans le choc septique
    • Pas de combinaison dans le sepsis sans choc
  • Soutien aminergique par noradrénaline et vasopressine
  • There is controversy about the role of glucocorticoids in the treatment of septic shock, but the Surviving Sepsis Guidelines published in 2016 recommend that if glucocorticoids are used, they should be used in refractory shock with persistent hypotension after adequate fluid resuscitation and after vasopressor medications have been titrated to high dose, and that the dose should be no more than 200 mg of hydrocortisone in 24 hours.[2]

Références